La Pisciculture

La pisciculture des Monts d’Aubrac flotte sur le Lac de Sarrans dans la Vallée de la Truyère (Valat des Trois Sœurs). Elle prend sa source à 1460m dans le Massif de la Margeride en Lozère puis s’alimente des précipitations abondantes des Massifs de l’Aubrac et du Cantal. Les Gorges de la Truyère sont classées « Espace Natura 2000 » pour leur biodiversité. De nombreuses espèces protégées y sont répertoriées.

Le Lac de Sarrans, entre l’Aveyron et le Cantal, se situe à 650m d’altitude. Il retient 295 millions de m3 d’eau. Long de 35 km dans la vallée boisée, profond de 100m, il s’étend sur 1000ha. Les qualités de l’eau dû à l’absence d’activité humaine dans cette vallée sauvage et difficile d’accès offrent aux truites, poisson sensible et exigeant, toutes les conditions idéales pour son développement et sa croissance.

Vue générale Pisciculture Bio Aubrac

La pisciculture est composée d’une structure flottante et démontable. Amarrée à 90m de profondeur, des filets plongent à plus de 10m. Les poissons peuvent ainsi nager dans un très grand volume d’eau avec une densité de 8kg/m3 (maxi en Bio 25kg/m3) sans se blesser et rechercher la fraicheur et les courants à leur convenance.

Les alevins sont issues d’écloseries agrées en agriculture biologique. Les aliments sont composés uniquement de produits (farines de poissons, huiles et végétaux) répondants aux critères Bio et distribués manuellement pour une bonne surveillance des poissons. L’élevage des truites en Bio(diploïdes) ne fait subir aucune modification génétique contrairement aux triploïdes qui, elles, ont trois exemplaires de chaque chromosome (en soumettant les œufs de truite à un choc thermique ou à une pression élevée, on peut engendrer des truites exclusivement triploïdes et femelles qui présentent deux avantages pour les éleveurs qui font ce choix : d’abord, elles grossissent plus et plus vite, ensuite, elles sont stériles).

La pisciculture des Monts d’Aubrac en Bio doit donc réaliser une grande surveillance avec des tris pour séparer les mâles des femelles puis faire pondre les femelles matures et en extraire les œufs.